Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 mai 2009 4 28 /05 /mai /2009 08:15

Voilà une recette toute simple et pourtant très gouteuse …

Je l’ai accompagné d’un risotto aux courgettes et de courgettes croquantes à l’estragon … dont je vous donnerai la recette dans les jours à venir !!

Pour 4 personnes : 4 filets de poulets, 4 cs d’huile d’olive, sel, poivre, estragon (frais ou surgelé)

Temps de préparation : 10 mn – cuisson : 5mn – Marinade : 3h (ou plus)

Difficulté : ultra simple

 

Recette

Couper les filets de poulet en biais, les réserver dans une boite hermétique.

Verser l’huile d’olive et saler.

Ajouter l’estragon et bien mélanger.

Fermer la boite et laisser mariner au réfrigérateur. Vous pouvez aussi mettre la viande dans un sachet congélation.

Au moment de servir, saisir la viande dans une poêle bien chaude. Inutile de rajouter de l’huile, la marinade suffit !!

Servir bien chaud !!

POULET-MARINE-A-L-ESTRAGON.doc POULET-MARINE-A-L-ESTRAGON.doc

Pour recevoir mes recettes, inscrivez-vous à la newsletter !!

 

Et surtout un grand merci

A vous qui passez par là sur la pointe des pieds …

A vous qui me laissez des commentaires …

Vous êtes de plus en plus nombreux !! Et cela me va droit au cœur !!

Alors MERCI !!

 

Repost 0
Published by Sonia - dans Viande
commenter cet article
3 mars 2009 2 03 /03 /mars /2009 10:58

 Ce que j’adore dans les tajines c’est l’odeur qui emplit la cuisine et la maison pendant la cuisson et qui annonce un festin !!

Voilà un tajine vraiment délicieux à déguster sans modération !!


Pour 4 personnes :
4 cuisses de poulet, 2 oignons, 3 gousses d’ail, 1 petit bouquet de persil, 1 CS de gingembre, 1 cc de curcuma,  1 pincée de safran, 3 cs d’huile d’olive,  1 jus de citron, 2 aubergines, sel, poivre

Temps de préparation : 10 mn – cuisson : 1h – Marinade : 12h au moins

 

Recette :

La veille :  Préparer la marinade

Peler les oignons et les gousses d’ail. Dans le bol du mixer mettre le persil, les oignons coupés en morceaux, les gousses d’ail, le gingembre, le curcuma, le safran, le jus de citron et l’huile d’olive. Mixer jusqu’à obtenir un pâte.

Mettre un peu de cette marinade au fond d’une boite plastique puis déposer en alternance des cuisses de poulet et de la marinade, afin que le poulet soit bien enrobé. Fermer la boite et mettre au réfrigérateur pour 12 heures au moins.

Le lendemain :

 Sortir le poulet du réfrigérateur 1 heure à l’avance. Mettre les cuisses de poulet et la marinade dans une cocotte, ajouter de l’eau, couvrir et cuire sur feu moyen pendant 50mn environ.

Pendant ce temps, couper les aubergines en morceaux.

Les mettre dans un saladier avec du sel pour les faire dégorger pendant 15 mn environ. Les rincer soigneusement.

Les faire cuire à la vapeur pendant 10 mn. Elles doivent être « tendres ».

Lorsque le poulet est cuit, le retirer de la cocotte et le réserver au chaud.

Mettre les aubergines dans la cocotte, poivrer et faire cuire pendant 5 à 10 mn environ, les aubergines « fondent » dans la marinade. Remettre  les cuisses de poulet quelques instants.

Répartir dans les assiettes ou comme ici dans des tajines individuels. Vous pouvez servir avec une semoule … délicieux !!

 
TAJINE-DE-POULET-AUX-AUBERGINES.doc TAJINE-DE-POULET-AUX-AUBERGINES.doc


Pour recevoir mes recettes, inscrivez-vous à la
newsletter !!


 

Si vous aimez mon blog … votez pour moi !!

BIENVENU(E)S DANS MA CUISINE …

 

Repost 0
Published by Sonia - dans Viande
commenter cet article
24 février 2009 2 24 /02 /février /2009 19:03
J’adore les couleurs de cette assiette qui rappellent que le printemps … et donc l’été arrivent à grands pas … on peut toujours rêver !!

Les poivrons préparés ainsi sont aussi très bons froids.


Pour 4 personnes :
2 magrets de canard, 2 poivrons rouges, 2 poivrons jaunes, 2 poivrons verts, curry (quantité selon les goûts), 2 cs d’huile d’olive

 

Recette

Poivrons au curry

Couper la base du poivron pour ôter ensemble la tige et les graines.

Couper les poivrons en 3 ou 4 et enlever la « peau » blanche.

Déposer les quartiers dans un plat allant au four, enfourner en position grill jusqu’à ce que la peau devienne noire et se détache (attention de ne pas trop les laisser sinon ils seront déjà trop cuits). Mettre les quartiers de poivrons dans une boite en plastique et les laisser refroidir.

Eplucher les poivrons.

Les couper en julienne plus ou moins fine selon le résultat escompté.

Dans une sauteuse, faire revenir les poivrons à feu vif avec l’huile d’olive, saler, ajouter le curry, faire sauter jusqu’à ce que les poivrons soient chauds mais toujours un peu croquants (10 mn environ). Réserver au chaud

Magret de canard

Enlever l’excédant de graisse du magret.

Strier la graisse pour faire des petits losanges (attention de ne pas couper la chair)

Dans une poêle à feu moyen/doux, mettre le magret côté peau et laisser fondre doucement la graisse. La vider au fur et à mesure dans un bol.

Continuer de cuire sur feu moyen/doux jusqu’à ce que la graisse soit presque entièrement fondue et d’une jolie couleur.

Enlever le magret de la poêle et le déposer sur une feuille de papier aluminium (côté réfléchissant), refermer l’alu et laisser la viande se détendre 10 mn environ. La chaleur va se répartir dans tout le morceau.

Saisir le magret côté chair pendant 2 mn à peine.

Le laisser se détendre 2 mn puis le couper en tranches fines.

Dans les assiettes dresser les poivrons et ½ magret par personne

 

Pour recevoir mes recettes, inscrivez-vous à la newsletter !!

 

Si vous aimez mon blog … votez pour moi !!

BIENVENU(E)S DANS MA CUISINE …

 

Repost 0
Published by Sonia - dans Viande
commenter cet article
7 janvier 2009 3 07 /01 /janvier /2009 08:16

C’est une merveille lorsqu’il fait bien froid dehors … Et son avantage majeur est que ce plat cuit tout seul pendant que vous faites autre chose ... c'est pas beau ça ??


En plus, les odeurs emplissent la cuisine pendant la cuisson ce qui est un bonheur et toute personne qui en franchit la porte vous complimente sur ce que vous cuisinez ... et ça franchement, j'adore ...


Prévoyez une souris d’agneau par personne pour de gros mangeurs, sinon une souris que vous effilocherez dans les assiettes avant de servir, pour 2 personnes.


Pour 4 personnes :

Souris d’agneau : 4 (ou 2) souris d’agneau, 2 litres de jus d’agneau reconstitué, 20 gousses d’ail, thym, laurier, 3 oignons, poivre, huile d’olive, 2 carottes, maïzena.

Risotto au potiron : 320g de riz arborio (voir ici), 1 litre de fond de volaille, 2 échalotes, 1 verre de vin blanc sec, crème liquide, 1 cs d’huile d’olive, 200g de potiron butternut, Parmesan.

 

Recette :


SOURIS D’AGNEAU

Eplucher les carottes et les oignons. Les couper en morceaux.

Préchauffer le four à 180°C. Faire bouillir 2 litres d’eau, et ajouter le jus d’agneau.

Dans une cocotte en fonte, faire dorer les souris de tous les côtés dans 1 CS d’huile d’olive.

Hors du feu, ajouter les oignons, les gousses d’ail, le thym, le laurier, les morceaux de carottes. Couvrir avec le jus d’agneau  et mettre au four pendant 2 à 3 heures.

Surveiller le niveau de liquide en cours de cuisson.

Juste avant de servir, prélever un peu de jus de cuisson. Le filtrer et le faire bouillir. Ajouter la maïzena et donner un bouillon pour faire épaissir la sauce.


RISOTTO AU POTIRON


Eplucher et ciseler finement les échalotes.

Reconstituer le fond de volaille et réserver le au chaud.

Couper la butternut en fine brunoise.

Dans une sauteuse, suer les échalotes sans coloration.

Ajouter le riz et le faire revenir jusqu’à ce qu’il soit un peu translucide.

Ajouter la brunoise de butternut, faire revenir quelques instants puis ajouter le vin blanc et laisser évaporer.

Verser ensuite le fond de volaille petit à petit une louche à la fois, en laissant bien le riz absorber le liquide entre chaque louche.

Lorsque le risotto est cuit, râper le parmesan et l’ajouter sur le risotto, remuer délicatement. Selon que vous aimez le risotto plus ou moins crémeux, vous pouvez ajouter de la crème liquide, chaude, à votre risotto.

Dans chaque assiette, mettre une quenelle de risotto et une souris d'agneau.



IMPRIMER LA RECETTE


Pour recevoir mes recettes, inscrivez-vous à la
newsletter !!

 

Si vous aimez mon blog … votez pour moi !!

BIENVENU(E)S DANS MA CUISINE …

 

Repost 0
Published by Sonia - dans Viande
commenter cet article
12 novembre 2008 3 12 /11 /novembre /2008 16:56

Comme toujours lorsque j’achète un ingrédient que je n’ai jamais cuisiné, je n’ai pas la moindre idée de la façon dont je vais le préparer … cela a été le cas avec la citronnelle !

Je m’imaginais même que cela devait, une fois cuit, avoir la consistance de l’oignon …  pas du tout !!

Après quelques recherches sur les blogs, je vois que l’on s’en sert pour faire mariner la viande, plutôt du poulet d’ailleurs, sauf que moi c’est avec du porc que j’ai envie de le faire …

Je farfouille dans mes livres et je trouve enfin cette recette … Porc à la citronnelle … génial !! Je regarde les ingrédients … je n’ai pas tout, et certains ne me disent rien comme la sauce de poisson thaïlandaise … il faut normalement mettre du sucre, et ça non plus cela ne me dit rien …

Me voici donc à réinterpréter cette recette … et je vous livre aujourd’hui le résultat …

Je l’ai accompagnée de fenouil car je trouve que le fenouil se marie bien avec le citron.

Pour 4 personnes : 600g de rôti de porc (plutôt dans l’échine), 2 branches de citronnelle, 4 oignons, grains de poivre de Sichuan,  2 gousses d’ail, 100g d’amandes émondées, 2 carottes, 1kg de fenouil.

 

Recette :

Couper le rôti de porc en tranches de ½ cm, puis en lanières.


Dégager le cœur des branches de citronnelles en otant les feuilles extérieures (comme pour un poireaux).


Couper la citronnelle en fins biseaux (j’ai essayé de faire des tronçons mais on ne peut pas les manger ensuite). Eplucher et émincer les oignons.  Ecraser les grains de poivre avec le plat du couteau.



Dans un plat, mettre tous les ingrédients : la viande, la citronnelle, les oignons, le poivre. Filmer et réserver au réfrigérateur 30mn minimum.


Eplucher les carottes, et tailler des lanières à l’aide d’un économe. Réserver les lanières dans de l’eau fraiche.


Hacher grossièrement les amandes.


Dans un wok, ou une sauteuse, bien chaud saisir les lanières de porc avec 2cs d’huile d’olive.   Cuire pendant 5 mn en remuant, ajouter les gousses d’ail écrasées (
astuce pour éplucher rapidement une gousse d’ail). Continuer de cuire 5mn environ, Ajouter les lanières de carottes, il faut que les carottes soient souples mais restent croquantes. Ajouter les amandes, et faire revenir encore 5mn.


Préparation du fenouil
 :

Enlever les branches des fenouils, puis la feuille extérieure, éplucher le fenouil à l’économe, couper le pied.


Couper le bulbe en 2, puis avec un couteau enlever le cœur. Pour cela, planter un couteau dedans et le faire pivoter, le cœur s’enlève tout seul.


Émincer ensuite chaque moitié, soit au couteau soit à la mandoline.


Faire cuire le fenouil à la vapeur 15mn environ.

Dans chaque assiette, mettre un peu de fenouil et de porc à la citronnelle.

Servir avec un bol de riz (facultatif).

 

 

IMPRIMER LA RECETTE

Pour recevoir mes recettes, inscrivez-vous à la newsletter !!

Si vous aimez mon blog … votez pour moi !!

BIENVENU(E)S DANS MA CUISINE …

 

 

Repost 0
Published by Sonia - dans Viande
commenter cet article
10 novembre 2008 1 10 /11 /novembre /2008 08:06

Non ne criez pas encore … attendez de voir !!!

Cela doit faire environ 8 ans que je n’ai pas franchi les portes du clown … beurk ! Juste l’odeur à l’extérieur me dit... Non ne rentre pas ici … par pitié !!!

Par contre, depuis que j’ai gouté de vrais hamburgers au canada … si si je vous assure que cela peut être bon... Je ne vous dis pas que j’en mangerai tous les jours de la semaine … ça reste un sandwich mais une fois de temps en temps (c'est-à-dire une fois par an pour moi ….) j’aime bien préparer ce « petit » hamburger … 

Et puis est ce que vous saviez qu’à New York un restaurateur français, dont le nom m’échappe pour le moment, propose un hamburger au foie gras … ah !!! Plus personne ne râle là …

Alors, j’peux bien manger mon p’tit hamburger …. A moi …

Pour 4 hamburgers : 4 oignons, 600g de steak haché, ½ botte de persil plat, 200g de comté râpé, 1 grosse tomate ou 2 moyennes, 2 gousses d’ail, 4 pains à hamburger, parmesan râpé finement 

 

Recette :

Eplucher et émincer les oignons finement, les faire suer dans une casserole ou une poêle avec 2cs d’huile d’olive. Eplucher, dégermer et hacher les gousses d’ail, les ajouter aux oignons. Laisser compoter les oignons sur feu doux en remuant régulièrement.



Pendant ce temps,
préparer la viande. Ciseler finement le persil, l’ajouter à la viande hachée, saler, poivrer et mélanger.


Prendre un cercle de la dimension des pains. Séparer la viande en 4 parts égales puis mouler chaque steak dans le cercle.


Préparer les chips de parmesan (j’ai trouvé l’idée chez une copinaute la semaine dernière mais je ne me souviens plus qui … désolée … j’attends un nom !! je crois que c’est gingembre).

Préchauffer le four à 210°C.

Sur une feuille de papier sulfurisé, ou un silpat, faire des  tas de parmesan râpé, et les étaler de forme ovale … Les enfourner pour 5 mn environ, attention ça va très vite … sortir la grille du four et laisser refroidir. Lorsqu’elles sont froides les décoller délicatement avec un couteau fin…


Saisir les steaks
dans une poêle bien chaude, 1mn sur la premiére face, retourner, parsemer de comté râpé, puis poursuivre la cuisson 1mn. Sortir de la poêle et réserver dans une assiette.



Découper les
tomates en tranches de ½ cm environ.

Lorsque les oignons sont bien cuits, mettre la base des pains dans un plat allant au four, répartir les oignons, déposer une tranche de tomate, puis le steak. Enfourner 5 mn à peine, le temps que le fromage finisse de fondre. Mettre le haut des pains au four pendant 1mn.



Sortir les hamburgers du four, les découper en deux.



Dans chaque assiette
, déposer un hamburger et des chips de parmesan.

Servir avec une salade verte !!!

 

 Alors ??? il ne donne pas envie mon hamburger ???

 

IMPRIMER LA RECETTE

 

Pour recevoir mes recettes, inscrivez-vous à la newsletter !!

Si vous aimez mon blog … votez pour moi !!

BIENVENU(E)S DANS MA CUISINE …

(Tapez « bienvenu » dans le moteur de recherche)

Repost 0
Published by Sonia - dans Viande
commenter cet article
8 novembre 2008 6 08 /11 /novembre /2008 12:00

Ce n’est pas vraiment une recette aujourd’hui mais une idée de présentation.

Je me souviens lorsque j’étais petite, oh oui je vous entends déjà … oui je me souviens quand même … donc lorsque j’étais petite, mon grand père me préparait toujours de « jolies assiettes ». Je me rends compte maintenant que c’était surement son moyen de me faire avaler des légumes... malin !!

Pour 4 personnes : 600g de steak haché, 200g de polenta, 400g de courge butternut, sel, poivre, noix de muscade.

Purée de butternut

Eplucher et couper la butternut en morceaux, la faire cuire à la vapeur 15mn.

L’écraser avec un écrase purée, râper un peu de muscade dessus, mélanger. Réserver.



Polent
a

Prévoir 1 volume de polenta pour 4 volumes d’eau.

Faire bouillir l’eau salée, verser en pluie la polenta, remuer 2/3 minutes, baisser le feu au maximum, couvrir puis laisser gonfler 10mn environ.


Laisser un peu refroidir, puis mouler dans un cercle déposé sur du papier sulfurisé dans un plat, saupoudrer de parmesan. Passer sous le grill du four le temps que le parmesan fonde.

 

 L’idéal est quand même de verser la polenta dans un plat en laissant une bonne épaisseur, puis lorsque la polenta est complètement froide de la découper avec un cercle. Passer ensuite ces cercles 10mn au four à 210°C pour la réchauffer. Là je n’avais pas le temps.

 Steak haché

Salé le steak haché, le mouler dans un cercle puis le saisir dans la poêle sur feu vif.


Dans chaque assiette, mouler la purée de butternut avec un cercle, poser à coté un cercle de polenta puis le steak haché …

Et voilà une jolie assiette … j’ai fait des points avec la sauce aigre douce que j’avais préparé ici.

 

Pour recevoir mes recettes, inscrivez-vous à la newsletter !!

Si vous aimez mon blog … votez pour moi !!

BIENVENU(E)S DANS MA CUISINE …

(Tapez « bienvenu » dans le moteur de recherche)

Repost 0
Published by Sonia - dans Viande
commenter cet article
4 novembre 2008 2 04 /11 /novembre /2008 08:35

Comme vous le savez maintenant, j’aime beaucoup l’association du salé et du sucré. Pour ce magret, j’ai préparé une sauce aigre douce à la mangue. J'ai accompagné ma viande de pomme juste cuites au four.

La base de cette sauce dite "gastrique" est un caramel dans lequel on verse du vinaigre, puis on ajoute un jus de fruit. Cette sauce peut donc être déclinée indéfiniment …

Pour 4 personnes : 2 magrets de canard, 50g de sucre, 25ml de vinaigre de vin, 300ml de jus de mangue.

 

Recette :

Dans une casserole, mettre le sucre avec 1cs d’eau, faire chauffer sur feu doux, sans remuer, attendre la caramélisation.


Ajouter le vinaigre (attention aux projections !), remuer et laisser cuire pour dissoudre le caramel qui aura fait masse au fond de la casserole …


Porter à ébullition, puis ajouter le jus de mangue, laisser réduire sur feu doux jusqu’à ce que la sauce nappe la cuillère.



Pendant ce temps faire cuire le magret :


Enlever le gras autour de la viande, puis entailler la graisse dans un sens puis dans l’autre, attention de ne pas couper la viande...

Mettre à cuire dans une poêle sur feu doux, vider la graisse qui fond au fur et à mesure. Lorsque plus aucune graisse ne fond et que la peau a pris une jolie couleur dorée, retirer le magret et le mettre dans une feuille de papier aluminium refermée. Laisser reposer, si besoin est au four à 70°C pour le maintenir au chaud.

Avant de servir, remettre la poêle sur feu vif et saisir le coté chair du magret. Le laisser reposer 5 mn à nouveau dans une feuille de papier alu, puis couper le magret en tranches.

Dans  chaque assiette, faire un rond avec les pommes, un cordon autour avec la sauce aigre douce, puis poser sur les pommes quelques tranches de magret. 



 

IMPRIMER LA RECETTE

technorati tags:
del.icio.us tags:

Repost 0
Published by Sonia - dans Viande
commenter cet article
28 octobre 2008 2 28 /10 /octobre /2008 07:19

 

Originaire de l’Europe du nord, le rutabaga est un cousin du navet, mais sa forme est plus allongée et sa couleur jaune vert. Ce légume oublié garde une mauvaise réputation, comme le topinambour, depuis la 2ème guerre mondiale. Il est pourtant peu calorique (35 pour 100g) et est une bonne source de vitamine C et de potassium.



Je fais habituellement cette sauce à l’orange avec le magret mais elle se marie très bien avec les côtes de porc.

 

Pour 4 personnes : 4 côtes de porc dans l’échine (moins sèche et moins onéreuse),   200g de rutabaga, 200g de coco plat, 200g de boulgour, sel poivre. 300ml de jus d’orange.

Pour la sauce : 200ml de jus d’orange, 1cs de miel liquide, 1 branche de romarin, 1 noisette de beurre (facultatif)

 

Recette :

Eplucher les rutabagas, les couper en fines tranches à la mandoline.

Dans une sauteuse, mettre les rutabagas, le jus d’orange, compléter avec de l’eau jusqu’au 2/3 du niveau des rutabagas. Laisser étuver lentement jusqu’à la cuisson des rutabagas (30mn environ) un couteau doit  se planter facilement.

Dans une casserole, porter le jus d’orange à ébullition avec le romarin. Arrêter le feu puis laisser infuser à couvert 15mn environ.

Enlever le romarin, ajouter le miel puis laisser réduire à feu doux jusqu’à ce que la sauce nappe la cuillère. Réserver.

Nettoyer les cocos plats, enlever les fils, puis les cuire à l’eau bouillante salée pendant 15mn environ. Les égoutter.

Faire cuire le boulgour selon les modalités sur la boite.

Saisir les côtes de porc avec 1CS d’huile d’olive, dans une poêle très chaude.

Au moment de servir, ajouter la noix de beurre dans la sauce et remuer pour la lier.

 Dans chaque assiette, dresser avec un cercle un socle de boulgour (bien tasser) mettre des cocos plats puis des tranches de rutabaga. Poser la côte de porc et verser la sauce autour.


 










A déguster immédiatement !!

 

IMPRIMER LA RECETTE


Repost 0
Published by Sonia - dans Viande
commenter cet article
27 octobre 2008 1 27 /10 /octobre /2008 07:54
Voici le patidou (ou sweet dumpling), une délicieuse petite courge. En plus d'être bon, il est aussi très beau. Son goût rappelle la châtaigne. Sa chair est dense et sucrée.

Je l’ai accompagné d’un magret de canard avec des figues rôties …

Pour 4 personnes : 2 magrets de canard, 12 figues, 2 patidou, sel, poivre.

 

Cuisson des magrets :

Pour cuire les magrets, je commence par débarrasser chaque magret de la graisse superflue tout autour.

Ensuite, je fais des stries rapprochées dans le gras, dans un sens puis dans un autre. Attention de ne pas entailler la chair.

Mettre une poêle sur feu doux, et poser le magret côté gras. Prévoir un bol à côté.

Vider la graisse au fur et à mesure qu’elle fond dans le bol, il ne faut surtout pas que le magret cuise dedans. Laisser sur feu doux jusqu’à ce qu’il n’y ai plus de graisse qui fonde. Ainsi vous obtenez une croute bien croustillante.

 

Retirer le magret de la poêle et le mettre dans un papier aluminium. Réserver le magret dans un four à 70°C.

Juste avant de servir, faire chauffer la poêle sur feu vif, et saisir le coté chair du magret. Retourner quelques instants sur la peau. Laisser reposer 5mn et découper.

Cuisson des figues : nettoyer les figues, faire une croix au dessus, et les mettre à four chaud 180°C, 10mn environ.

Cuisson des patidoux : découper les patidoux en tranches, les faire cuire 15mn à la vapeur.

 
Dans chaque assiette, déposer 4 tranches de magret, du patidou et 3 figues.

 

IMPRIMER LA RECETTE

 

technorati tags:
del.icio.us tags:


Repost 0
Published by Sonia - dans Viande
commenter cet article